Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les récits de Galdia
  • : Quelques pensées, divers écrits... Ou comment, très simplement, faire part au monde de ce que pense l'être vivant de Galdia...
  • Contact

Recherche

Liens

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 19:17

boundary_by_feimo.jpg

 

Dans les ténèbres j’ai voulu voir une lumière aussi sombre que ma vie

Rose éternelle chantant les méandres d’une joie fugace

D’une ombre à la clarté d’une lampe l’oiseau aux milles couleurs s’est envolé

La terrible providence s’offrant aux mains ouverte d’une lune sans nom

 

Poussant les derniers râles d’un esprit invisible

La rose aux pourtours de sang glissant dans les méandres de mon inconscient

Que dis-je alors pour ne point perdre le rêve ?

Aucunement une prière bien trop futile face à ceux qui nous ont vus naître

 

Dangereuse tentation que celle qui s’offrit à moi

Tendres caresses maternelles aux cieux d’ébènes s’efforçant de me tenir en vie

Ô terrible providence que celle obligeant la vie à disparaître

Dire un mot de plus n’aurait point suffit, douce tristesse, tendre amertume

 

Sous les reliques d’un temps passé je m’allonge

L’azure s’offrant comme un dernier repas à mes yeux délavés par tant de peine

Les danseuses ombrageuses faisaient virevolter leurs robes ensanglantées

Douce mélopée morbide me laissant perplexe face leurs mouvements ensorcellants

 

Venant réconforter mon âme de ses ailes d’onyx

L’ange de mes yeux parvint jusqu’à cette parcelle qui naguère vivait pour elle

Mondes après mondes, tout échappait à ce qui fut ma vie

Terrible providence que celle qui s’offrit à moi ce jour impie

 

Ô larmes sanguinolentes,

Tendres caresses et passion mêlées que faites vous à votre enfant

Je ne puis comprendre la douleur qui naît de mes pleurs

Malencontreuse vie, doux empire qui s’effondre

 

Ma décadence n’est autre que le reflet de mes choix

Ne suis-je finalement voué qu’à la perte de moi-même ?

Caresse-moi une dernière fois toi la providence

Et en un ultime sursaut libère-moi de la souffrance des vies

 

Nage une dernière fois

Coule une dernière fois

Laisse mon royaume disparaitre

Terrible providence ou divin baiser je ne sais que dire,

 

Lame aux cent-un feux qui brûle au cœur de ce qui fut le plus beau

Déploie tes ailes et envole-toi loin de moi

Douleur prophétique d’un dédain sans limite

Laissez-moi tracer un chemin que je serais seul à connaître…

 

D’une fin sans limite

D’un début sans commencement

D’un paradoxe incongru

De la larme de mon ange je veux revivre…  

 

Galdia

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 18:41

40b33d84f9b14e0a5d1e679bbd32dffe.jpg

 

Le plus frustant lorsqu'on est fan de forum rpg, est le manque cruel d'idées qu'on les admins.

 

Il ne faut pas oublier qu'en dehors d'Harry Machin, Narupo, et autres guerres vampiricolycanthropiques...

Un monde existe... CELUI DE L'IMAGINATION !

 

Ou alors (je dois bien l'avouer), certains sortent effectivement de l'ordinaire. Un peu trop parfois, à tel point que le scénario est tellement compliqué qu'on fini par fermer la page web.

Un autre style est sortit : celui des points de gestion...

Pour éviter les grosbill (éviter les petits nerveux alcoolisés au 15ème degré de CoD...), ce système a fini par prendre la quasi-totalité des forum rpg.

Tous n'ont désormais qu'une idée en tête... Devenir encore plus puissant que son voisin, quitte à faire tout et n'importe quoi.

 

Donc bof les forums rpg... Aucun monde ne sait réellement changer, tout n'est qu'une répétition perpétuelle...

 

Sur-ce, je retourne bouquiner moi... Je vous jure, parfois, la frustration atteint un tel niveau... Que ça en devient encore plus frustrant ! (paradoxe ? ^^)

 

"Lorsque la tristesse touche aux confins du monde, lorsque le monde n'est plus qu'amertume...

Ouvrez les bras, et acceptez l'ouverture d'esprit des autres idées...

Telle serait la pure coutume d'un monde hétéroclite..."

Galdia

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:53

d3bd19c59f9f72d9b5b85e8faec0f91c.jpg

 

Parfois on se demande pourquoi on quitte son lit...

A peine levé, la journée commence mal, le café est infâme et le reste n'est pas forcément mieux réussit.

 

On est au mois d'Avril, et il tombe des cordes (tout du moins chez moi). C'est quand même frustrant de se dire ça.

Allez, on se motive et on écoute Les Fatals Picards en allant au boulot.

Faut bien se motiver un peu.

 

Journée de m***e !

 

"La vie est comme une fleur, le matin elle éclot, le midi elle vit, le soir elle fâne. La seule différence concrète entre les deux ? La fleur ne souffre pas des mots des hommes..."

Galdia

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 17:55

lugubre-3165903-XL.jpg

 

"Parfois il vaut mieux se taire et laisser faire que de l'ouvrir et déclencher une guerre", enfin c'est ce que dit l'adage...

 

A mon humble avis, ce n'est pas vérifiable, tout dépend du moment et de la raison invoquée.

Ensuite, chacun réagit à sa manière... Mais il faut avouer que rare sont ceux qui se laissent faire par pur volonté, le plus souvent, c'est soit par habitude, soit par dépit.

Etranges idées n'est-ce pas ?

 

"Les moutons suivent les béliers, le corbeau les regarde passer. Les moutons sautent de la falaise, le corbeau les observe. Assit sur une branche, l'oiseau ne bouge pas, assit sur une branche, il les laisse agir.

A quoi cela servirait-il de se lever contre la masse, alors que la masse elle-même ne sait guère réfléchir seule ?

Tel fut la question du corbeau avant de s'en aller..."

Galdia

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:39

 

Perpétuel adorateur de la musique sombre, je me suis repris à écouter en boucle l'album "Obscur".

Comme à chaque fois, je me suis étonné à son écoute, les vagues musicales qu'il transportait, les paroles, tout dans cet album me remontait dans mes souvenirs...

Mais parlons un peu de cette musique "gothique".

Habituellement, la musique dite "sombre" est rapidement cataloguée comme "bruyante, avec des guitares électriques déchainées, des hurlements caverneux, etc...(j'en passe et pas des meilleurs)".

 

Ce fut un mouvement né dans les années 80, vague dérivante du punk... Recherchant un style plus sombre, plus épuré... (Ou tout du moins c'est ce qu'en pensent les journalistes habituellement).


Les groupes phares (tout du moins à mes yeux) furent des groupes tels que Joy Division ou The Cure (pour ne citer qu'eux), possèdent un tempérament presque langoureux à la limite (oui j'ose le dire ! ^^) planant.

Dans les années 90-2000, on s'est retrouvé avec un style plus "rudimentaire", là c'est sûr on était dans la musique sombre "bruyante" (indus & co)...

 

Malgré tout, derrière les afres de certains chanteurs à la mode, quelques perles se sont retrouvées perchées sur un fond d'ébène... Et de là, naquit ce que certains appelèrent "l'Heavenly Voice".

Ce mélange de musique sombre, mélancolique alliée à une cantatrice aux paroles puissantes, permi à certains de se retrouver dans ce style qui sombrait dans une dérision incroyable...

 

Mais revenons-en à Obscur ; au final, en s'arrêtant sur quelques morceaux de cet album qui parcourt près de 20 ans d'une musique aussi élaborée que transcendante, on peut facilement se rendre compte que le style a tellement évoluée avec les années que désormais, on ne sait plus vraiment quoi en penser.


En tête de cet article, je vous propose d'écouter une chanson. Non pas d'un de ces groupes cités précédemment, mais de Theatre of Tragedy : "...a distance there is..."

Eteignez les lumières et laissez-vous porter par la voix si douce de Liv Kristine...

La distance est lointaine, mais la douceur est proche...

 

"De l'ombre à la lumière il n'y a qu'un pas, faut-il encore se rendre compte que c'est de la lumière que naissent les ombres"

Galdia

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:01

telechargement.jpg

 

Les enfants ouvrent les yeux d'une manière innocente.

Les adultes regardent le ciel avec la crainte d'un lendemain pluvieux...

Et si, au final, nous devions prendre exemple sur l'innocence dans l'espoir de mieux comprendre demain ?

 

‎"Porter un autre regard sur le monde c'est déjà l'aimer un peu plus..."

Galdia

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:14

133219fbd264e9f4a78843eed3503ca2.jpg

 

Outre les moments passés en charmante compagnie, on se retrouve finalement toujours au même point ; celui de se demander où est passé notre/nos vie(s) antérieure(s)...

 

Sans réellement chercher à le comprendre, on se rend compte que dans nos actes nous retrouvont une partie de ce qu'on était avant...

 

Et vous ? Qu'étiez-vous avant d'être ici ?

 

 

"Le tourment est le secret des impies, la déchéance celui des amoureux... Car même si l'amour n'a que de nom de ce qu'il semble être. Le désir a de chair ce qui lui semble le mieux..."

Galdia
Partager cet article
Repost0